La vaccination
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'assurer le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus
Ordinateur

Comparez et trouvez la mutuelle adaptée à vos besoins et à votre budget

Les vaccins obligatoires



Dès la naissance, certains vaccins sont obligatoires afin d’être protégé contre différents risques. Certains vaccins doivent également être renouvelés et d’autres sont indispensables lors de séjour à l’étranger. Zoom sur les vaccins sous toutes leurs formes.


Les vaccins, constitués de virus, sont introduit dans l’organisme afin que le système immunitaire réagisse positivement contre la maladie en question et ainsi être protégé en cas de contamination future.

En effet, l’organisme, en quelque sorte, va « se rappeler » de la maladie infectieuse et, s’il y a une atteinte, les défenses naturelles, connaissant déjà la maladie, vont s’activer rapidement.
Les vaccins existent sous quatre types :

  • Les agents infectieux inactivés
  • Les agents vivants atténués, sous-unités d’agents infectieux ou anatoxines (antidiphtérique, antitétanique)

Les vaccins permettent de sauver des millions de vies dans le monde, notamment dans les pays développés et ils ont permis de radier définitivement certaines maladies, qui tuaient par le passé un grand nombre de personnes.


Les différents types de vaccins

Tous les vaccins sont utiles à l’organisme mais ils ne sont pas forcément tous obligatoires, vous devez déterminer avec votre médecin quels sont ceux qui sont indispensables pour vous et vos enfants.

Voici une liste des principaux vaccins :

  • Diphtérie
  • Poliomyélite
  • Tétanos
  • Oreillons
  • Rougeole
  • Rubéole
  • Variole
  • Varicelle
  • Coqueluche
  • Tuberculose
  • Haemophilus B
  • Pneumocoque
  • Hépatite B
  • Grippe
  • Typhoïde
  • Méningite à méningocoques
  • Papillomavirus

Calendrier approximatif des vaccins à réaliser par tranche d’âge

  • À la naissance : le BCG pour les enfants résidant en Île de France ou en Guyane, ceux qui possèdent des antécédents familiaux. Ceux dont les parents sont originaires d'un pays très touché par la tuberculose devront se faire vacciner. Quant à ceux qui vivent dans un habitat précaire, l’hépatite B est fortement conseillée
  • À 2 mois : sont conseillés les vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l’haemophilus l’influenza b, l’hépatite B et la pneumococcique
  • À 3 mois : il faut réaliser la deuxième injection contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l’haemophilus influenza b, la pneumococcique
  • À 4 mois : troisième injection contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l’ haemophilus influenza b et deuxième injection contre l'hépatite B
  • À 9 mois : première injection contre la rougeole, les oreillons, la rubéole (ROR)
  • A 12 mois : la première dose contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR)
  • Entre 12 et 15 mois : la deuxième injection est prévue contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR)
  • Entre 13 et 24 mois : la deuxième dose contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR)
  • Entre 16 et 18 mois : il faut réaliser la quatrième injection contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, la coqueluche, l'haemophilus influenza b, et la troisième injections contre l'hépatite B
  • À 6 ans : le rappel pour la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite
  • Entre 11 et 13 ans : le rappel contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite et la coqueluche
  • À 14 ans : le vaccin contre les papillomavirus humains (HPV)
  • Entre 15 et 23 ans : vaccin contre les papillomavirus humains (HPV) est prévu si le vaccin n'a pas été administré à 14 ans, seulement pour les jeunes filles ou jeunes femmes qui n'ont pas encore eu de rapport sexuel
  • Entre 16 et 18 ans puis tous les 10 ans : un rappel contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite
  • À partir de 18 ans : une injection contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite doit être renouvelée tous les 10 ans
  • Entre 26 et 28 ans : une dose contre la coqueluche peut être administrée aux adultes n'ayant pas été vaccinés depuis 10 ans mais aussi contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite
  • Après 65 ans : le vaccin contre la grippe est recommandé tous les ans


Les vaccins pour partir à l’étranger

Pour voyager dans certains pays, il faut obligatoirement se faire vacciner.
Attention, certains traitements doivent débutés quelques jours avant le départ et se poursuivre après le voyage.

Voici une liste par pays des vaccinations à faire contre :

  • La fièvre jaune pour un voyage en Afrique et en Amérique du sud. Il doit être réalisé dix jours avant le départ et est valable dix ans
  • L’hépatite A et B pour les pays dans lesquels l’hygiène laisse à désirer comme l’Asie et l’Afrique. L’hépatite A concerne principalement les personnes porteuses d’une maladie chronique du foie. Quant à l’hépatite B, il faut deux injections à un mois d’intervalle afin d’être complètement immunisé
  • Le paludisme pour les séjours en Afrique et en Amérique du Sud. Il faut débuter un traitement quelques jours avant de partir et, en plus, vous munir d’un spray anti moustiques
  • La fièvre typhoïde concerne les voyages au Maghreb, en Inde, en Asie du Sud-Est, en Amérique latine et au Moyen-Orient. La vaccination doit être réalisée vingt jours car l’injection protège à partir du quinzième jour suivant et pendant trois ans
  • Le choléra pour l'Inde, le Pakistan, l'Asie, l'Afrique et le Proche-Orient. En une seule injection, l'immunité est acquise le sixième jour suivant et le jour même s’il s’agit d’une revaccination
  • La méningite cérébro-spinale A et C, concerne les voyageurs en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud. Une injection suffit et l'immunité est acquise dix jours après pour trois ans
  • La rage pour l'Afrique, l'Asie et l'Amérique du Sud. Il faut s'y prendre au moins un mois avant le départ, car trois injections sont nécessaires, s’étalant sur 28 jours
  • La diphtérie Tétanos Polio DTP : l'Afrique, l'Asie, l'Amérique du Sud et l'Europe de l'Est. Ce vaccin est obligatoire pour les enfants, en France. Il faut s'y prendre à l'avance car le vaccin nécessite 3 premières injections à un mois d'intervalle, avec un rappel 1 année plus tard puis tous les 5 ans après le 18ème anniversaire


Votre mutuelle vous rembourse mal les vaccins ? Comparez-ici plusieurs compagnies d’assurances santé et choisissez celle qui vous fera réaliser un maximum d’économies.