Médicaments et conduite
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'assurer le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus
Ordinateur

Comparez et trouvez la mutuelle adaptée à vos besoins et à votre budget

Les médicaments et la conduite ne font pas bon ménage



Lorsque vous prenez un médicament, il faut absolument lire la notice et être particulièrement attentif aux effets secondaires qu'ils comportent, notamment pour la conduite. En effet, les médicaments sont dangereux pour la conduite, il faut donc se référer aux symboles : jaune, orange et rouge. Explications...


Notre pays est un des plus grands consommateurs de médicaments et notamment de somnifères et de tranquillisants, la plupart étant remboursés par les mutuelles.
12% des Français prennent régulièrement des médicaments.
Les médicaments sont dangereux pour la conduite : 10% des accidentés de la route avaient consommé des médicaments nocifs pour la conduite.

C'est pourquoi, l’ Afssaps, en 2003, a élaboré une classification des médicaments, selon trois niveaux de risque, des remèdes susceptibles d’altérer les capacités de conduite.
Aujourd’hui, environ un tiers des médicaments commercialisés porte l’un de ces pictogrammes.


Trois symboles :

Près de 2 500 médicaments sont dangereux pour la conduite.

Il s'agit d'une voiture représentée dans un logo triangulaire, décliné en trois couleurs, en fonction du degré de risque :

  • Le niveau 1 : indiqué par la couleur jaune, ce pictogramme indique une mise en garde modérée. Les médicaments entraînent des effets mineurs sur la conduite et appellent les conducteurs à la prudence
  • Le niveau 2 : de couleur orange, ce symbole appelle à la grande prudence et à ne pas conduire sans l'avis du médecin. Cette catégorie de médicament n’est en général disponible que sur ordonnance
  • Le niveau 3 : représenté par la couleur rouge, le signe indique en toutes lettres «Attention danger : ne pas conduire. Pour la reprise de la conduite, demandez l'avis d'un médecin». Environ 5 % des médicaments sont classés de niveau 3

Les médicaments et leurs effets

Certains médicaments sont dangereux pour la conduite, voici les principaux effets :

  • L'altération de la capacité de jugement
  • La baisse de l'attention
  • La diminution des réflexes
  • Les étourdissements
  • La gêne de la vue
  • Les hallucinations
  • Les modifications du comportement
  • Les pertes de connaissance
  • Les sensations d’ébriété
  • La somnolence
  • Les troubles auditifs
  • Les troubles visuels
  • Des vertiges

Les médicaments sont dangereux pour la conduite, notamment ceux là :

  • Les antalgiques
  • Les anesthésiques
  • Les antiallergiques
  • Les antiépileptiques
  • Les antidépresseurs
  • Les antidiabétiques
  • Les antimigraineux
  • Les antiparkinsoniens
  • Les anxiolytiques
  • Les hypnotiques
  • Les médicaments du rhume et de la toux
  • Les médicaments contre les nausées et les vomissement
  • Les médicaments pour les yeux
  • Les neuroleptiques

Les règles d’or à respecter pour prendre la route avec les médicaments

  • La notice : à lire absolument : pour connaître les effets secondaires des médicaments
  • Les professionnels de la route : si votre travail nécessite que vous preniez le volant, signalez-le à votre médecin ou à votre pharmacien afin qu'il adapte votre traitement pour que vous ayez un minimum d'effets secondaires et que vous puissiez conduire
  • Les médicaments sans ordonnance : attention ! Ce n’est pas parce qu’un médicament ne nécessite pas d’ordonnance du médecin qu’il ne représente pas de danger pour la conduite
  • Médicaments et alcools : ne consommez jamais d'alcool avant de prendre la route


Un certain nombre de médicaments sont remboursés par la mutuelle. Venez comparer les mutuelles en cliquant ici, et n'oubliez pas de regarder la notice des remèdes car n'oubliez pas que les médicaments sont dangereux pour la conduite.